Choix professionnel

Choix professionnel

Les assurés qui, en raison de leur atteinte à la santé, sont limités dans le choix d’une profession ou dans l’exercice de leur activité antérieure, ont droit à l’orientation professionnelle.

But de l’orientation professionnelle

Déterminer les aptitudes et les intérêts des candidats à la réadaptation, afin de disposer d’une base permettant de choisir une formation ou une activité professionnelle appropriées.

Quelles formes peut prendre l’orientation professionnelle ?

L’orientation professionnelle peut se faire de différentes manières, souvent complémentaires:

  • entretiens et divers tests (par exemple tests d’intérêts, de raisonnement, d'orthographe, de vocabulaire, de mathématique, de mémoire, de concentration, d'habileté manuelle, etc.).
  • stages pratiques d’observation et essais auprès d’employeurs ou dans des centres de formation professionnelle spécialisés.

Quelle est notre prise en charge ?

Tous les frais pour des observations en centre spécialisé sont pris en charge par l’assurance-invalidité (logement, transport, nourriture). La prise en charge de ces frais est également possible, selon différents critères, pour les stages effectués chez des employeurs. Par ailleurs, les assurés de plus de 18 ans, empêchés d’exercer une activité lucrative durant leur stage peuvent, sous certaines conditions, toucher des indemnités journalières.

 

001.001 - Formulaire de demande de prestations AI pour adultes : Mesures professionnelles/Rente

001.003 - Formulaire de demande pour personnes assurées mineures: Mesures médicales

Exemple 1
Monsieur C., âgé de 15 ans, a suivi une scolarité dans un centre d’enseignement spécialisé. On ne sait pas s'il a les compétences nécessaires pour entreprendre un apprentissage dans l’économie libre. Il a donc droit à une orientation professionnelle de l’assurance-invalidité, afin d’évaluer la formation la plus adéquate au vu de son niveau scolaire et de ses intérêts.

Exemple 2
Madame A. a entrepris un apprentissage de coiffeuse. Après trois ans d’activité professionnelle dans ce domaine, elle développe à l’âge de 22 ans une allergie à certains produits utilisés dans son métier. Elle ne peut donc plus l’exercer. Grâce aux mesures d'orientation professionnelle, elle pourra définir un nouveau projet professionnel accessible.

Exemple 3
Monsieur P., âgé de 40 ans, travaille comme ferblantier-couvreur. A la suite de l’apparition de crises d’épilepsie d’origine inconnue, il ne peut plus exercer son métier, devenu dangereux pour lui. Une orientation professionnelle permettra d’évaluer dans quel domaine il pourra se reclasser.