Rester actif

Rester actif

Agir dès le dépôt de la demande AI ?

Voici nos solutions !

 

Interventions possibles

  1. adaptation du poste de travail
  2. formation
  3. placement
  4. orientation professionnelle
  5. occupation

Durée et forme de l’intervention précoce

La phase d’intervention précoce dure au maximum 6 mois.

L’AI prend en charge les frais relatifs à l’intervention précoce, qui doivent respecter un montant moyen de CHF  5'000.-, mais ne verse pas d’indemnité journalière durant cette période.

Après ce délai de 6 mois, l’assurance-invalidité émet une décision de principe et octroie, le cas échéant, des mesures professionnelles.

L’intervention précoce est-elle un droit ?

Non ce n'est pas un droit, c'est le conseiller AI qui décide de l’opportunité de mettre en place des mesures d’intervention précoce en fonction de critères biens précis : mobilisation de la personne, perspectives de réinsertion, possibilités de placement.

Exemple

M. V. était monteur dans une entreprise de chauffage. Victime d’un problème lombaire, il a fait appel à l’AI. Un mois après le dépôt de la demande, son conseiller met en place un stage dans le dépôt de son entreprise, parallèlement, il suit un cours d’initiation à l’informatique pris en charge par l’AI.
Ces deux mesures d’intervention précoce, ont débouché, 6 mois après le dépôt de la demande AI, sur une mesure de réadaptation visant à former M. V. au programme de gestion de stock de l’entreprise afin de lui assurer un poste à long terme dans ce secteur de l’entreprise, mieux adapté à sa santé.